Guide ile Maurice
   

     

     

 

Locations Vacances Ile Maurice Location de voitures ile Maurice  Excursions Météo
 

Généralités
Accueil
Histoire
Géographie
Carte ile maurice
Arts et cultures
Traditions
Le dodo

Pratique

Infos pratiques
Gastronomie
Activités
Villes
Musées
Iles
Rodrigues

Découvrir l'ile
Les Côtes
Les Paysages
La Faune
La Flore
Timbres

Liens
Location ile Maurice
Excursions ile maurice
Site Map

 

 

 

Accueil >
   
   

Les villes

Centres commerciaux bourdonnants ou petits villages de pêcheurs transformés en stations touristiques animées, les villes mauriciennes sont à l'image de l'île : surprenantes et variées. Incontournable, la capitale Port-Louis mérite une visite. Mais c'est à Grand-Baie ou à Mahébourg qu'il vaut mieux s'attarder, pour profiter d'une ambiance composite, où se mêlent les barques de pêche traditionnelles et les boutiques de souvenirs.

Port Louis

Située en bord de mer, au pied de deux montagnes, le Pieter-Both (823 m) et la montagne du Pouce (812 m), Port Louis est une capitale bourdonnante d'activités dans la journée et désertée dès le soir venu.

Port-Louis est nichée au creux d'une grande cuvette formée par un relief peu élevé mais assez abrupt au couleurs de lichen vert pales et granit rouge du plus bel effet. En 30 ans, le centre s'est radicalement transformé. La charmante bourgade coloniale est devenue une ville de tours commerciales, aux allures de petit Hong Kong.

La visite de Port Louis peut se faire en une demi-journée. Il est préférable d'arriver après les embouteillages du matin. A voir : le quartier chinois, les jardins de la Compagnie et la place d'Armes pour retrouver l'ambiance du Vieux Port Louis des cartes postales sépia. Non loin du marché, la mosquée Jummah, à la superbe façade verte et blanche, peut se visiter tous les jours de 10 h à 12 h, sauf les jeudi et vendredi. Pour une vue générale, ne pas hésiter à monter au fort Adélaïde qui surplombe la ville. Il est ouvert de 8 h 30 à 16 h.

Pour une capitale, Port Louis surprend par sa petite taille. Elle a été construite pendant l’occupation française, sous l’administration du gouverneur Mahé de Labourdonnais qui était convaincu de l’intérêt stratégique de l’île sur la Route des Épices. Il transformera le port en base navale qui servira également d’entrepôt pour la flotte française afin de soutenir les activités marchandes de la Compagnie des Indes en Asie. Au début de la colonisation française, Port-Louis – alors Port Nord Ouest – comprend essentiellement une garnison où un petit nombre de gens vit dans des cabines et des cases sur les bords du Ruisseau du Pouce.

Aujourd’hui, Port-Louis est devenue une ville cosmopolite, et le principal pôle administratif et commerçant de l’île. Le port est protégé par la chaîne de montagnes de Moka. En face, symbole de la riche tradition démocratique et de la vie parlementaire du pays, l’Hôtel du gouvernement veille majestueusement sur la ville.

Un « Parcours culturel » mettant en relief tout un pan historique et culturel de la capitale, vaut certainement le détour : le conseil municipal, la Cour suprême, les Casernes centrales (datant du 18ème siècle), le Champ de Mars (où le drapeau quadricolore mauricien a été hissé pour la première fois le jour de l’indépendance en 1968), le Musée d’histoire naturelle, les cathédrales anglicane et catholique, la Jummah Mosque, le Théâtre, le Musée de la Photographie situé dans la rue du Vieux Conseil…

Dernière innovation, le Caudan Waterfront, un centre touristico-commercial bâti sur le port, donne à ce quartier un air de parc d'attractions.





Le front de mer de Caudan est  en effet un exemple réussi de la revalorisation de certains quartiers, longtemps laissés à l’abandon. Cette région récemment réaménagée a cédé la place aujourd’hui à un ensemble architectural qui se marie harmonieusement avec les anciens bâtiments de l’époque coloniale. Le Craft Market, qui se trouve dans l’enceinte du Caudan Waterfront, est un passage obligé pour découvrir tout le savoir-faire de l’artisanat local.

Comme la plupart des capitales du monde où s’est installée une diaspora chinoise, Port-Louis possède aussi son quartier chinois (Chinatown), réputé pour ses restaurants et ses petits commerces traditionnels. Non loin, le marché central (le bazar) est un lieu de rencontre quotidien pour des milliers de Mauriciens, un lieu riche en couleurs et en senteurs qui attire aussi de nombreux visiteurs étrangers.

Domaine Les Pailles
A dix minutes au sud de Port-Louis se trouve le parc naturel du Domaine Les Pailles, qui s'étend sur 3000 acres au pied de la chaîne de montagnes Moka. On peut choisir de faire une visite du parc en 4x4, dans une voiture tirée par des chevaux, ou en train. Les jardins possèdent une copie d'une fabrique à sucre, un "alambic"-un appareil autrefois utilisé pour distiller le rhum, un jardin d'épices et une source.

Grand Baie

Elle a conservé la fraîcheur et le charme indémodable d’un village balnéaire, tout en devenant un centre d’animation de jour et de nuit, avec une variété de restaurants, de bars, discothèques et de boutiques pour tous les goûts et les budgets. Le village de Grand Baie est aussi réputé pour la beauté de son lagon fabuleux qui abrite indéniablement la plus jolie flotte de bateaux de plaisance de l’île - un paysage plein de poésie que celui de ces silhouettes arc-en-ciel se balançant au gré des flots.
Une rue longe le port, des boutiquiers attendent les chalands et, la nuit, quelques discothèques vous invitent à la danse. Voilà Grand Baie, une bourgade de pêcheurs devenue, par la magie des promoteurs, une station balnéaire branchée qui ne mérite pas les critiques élogieuses ou négatives qu'elle reçoit. A Grand Baie, Il n'y a rien d'exceptionnel à voir, juste une ambiance à apprécier.

Mahébourg

Nichée au fond de la baie du Vieux Port, la principale ville du Sud a gardé le charme des petits bourgs d'autrefois. Rien d'exceptionnel à visiter, mais une ambiance à apprécier, loin de l'agitation de Grand Baie et Port Louis. A voir : le marché aux tissus, le lundi. Le Musée naval et historique, ouvert de 9 h à 16 h en semaine et de 9 h à 12 h, le week-end. Fermé le mardi. Les plages du coin sont superbes.

Curepipe

En route vers le centre de Curepipe, vous vous arrêterez à Trou Aux Cerfs, un volcan éteint perché à environ 650 mètres au-dessus du niveau de la mer. De là vous aurez une vue panoramique du plateau central et des chaines de montagnes aux formes insolites.
Curepipe, à 20 km de Port-Louis, est une ville résidentielle de 75 000 habitants. Elle prit son essor à la fin du XIXème siècle, quand les habitants de Port-louis s'y réfugièrent, fuyant l'épidémie de malaria. Il faut s'arrêter au centre-ville au magasin de maquettes de bateaux, qui est un des produits artisanaux les plus connus de Maurice.

On dit de Curepipe qu'elle est la ville la plus européenne de l'île à cause de son climat humide et froid. Ses nombreuses boutiques d'usine et hors taxe font de Curepipe l'endroit des bonnes affaires. Autres aspects intéressants de cette ville sont son jardin botanique et ses belles maisons coloniaux. La salle municipale au centre de la ville est un exemple de cette architecture coloniale.

A Curepipe se trouve aussi le célèbre collège Royale de Curepipe

Beau Bassin

Bien qu'elle possède aussi de beaux sites tel le jardin publique de Balfour et le Viewpoint qui offre une vue magnifique sur la Cascade de Balfour, Beau Bassin n'est restée rien qu'une ville résidentielle. Malheureusement, ces sites ont était mis de côté en ce qui concerne l'industrie touristique.

Rose Hill

En seconde position après la ville de Port Louis, Rose Hill est la ville la plus commerciale de toutes les autres villes. Elle abrite bon nombre de centres commerciaux et de boutiques et aussi un petit marché très intéressant.
Le Théâtre de Plaza qui est devenu le point de repère le plus important de l'histoire culturelle de l'île est un des points intéressants de Rose Hill. Des pièces de théâtre, des spectacles, des concerts et des opéras se tiennent régulièrement dans cette enceinte. A côté se trouve la gallérie d'art Max Boullé où se tiennent souvent des expositions dans lesquelles les artistes mauriciens viennent exposer leurs œuvres.

[RETOUR] [HAUT]


 
   
 

 

Copyright ©  www.alphavilla.info  All rights reserved..